LES TECHNOLOGIES

Reconnaissance •

Caméras •

Comptages •

Les techniques traditionnelles de comptage (boucles, boucles directionnelles, pédales…) ont une précision de comptage ne dépassant pas le %. Pour répondre aux besoins du comptage, Altaïr propose des systèmes de comptages basés sur deux technologies différentes. La première repose sur la lecture de plaques, la seconde sur la détection optique des véhicules.

Lecture de plaques

> Le comptage par lecture de plaques a les mêmes failles que les systèmes de comptage traditionnels (petits trains, ….) Cependant, un certain nombre d’erreurs sont évitées intrinsèquement par la lecture de plaques :

  • si deux impulsions sur la barrière, le système ne compte qu’un mouvement,
  • si un véhicule revient dans le parking, le système ne compte qu’un mouvement puisqu’il s’agit de la même plaque.

> De plus, en exploitant les images, l’exploitant cale facilement son comptage. En effet, si l’image montre une balayeuse ou un caddie, en supprimant le mouvement, le compteur est remis à jour. Cela diminue le nombre de relevés à effectuer dans le parking. On peut ainsi réduire de moitié les erreurs d’un système de comptage traditionnel. Les comptages peuvent être effectués sur différentes populations de véhicules (voitures, motos, plaques connues…..) et permettent par exemple de laisser un véhicule handicapé sur un niveau déclaré complet.

> La dérive mesurée sur un parc équipé d’un sas en entrée et en sortie est de l’ordre de 0,5 % en extérieur.

Comptage optique

> Les méthodes des traitements d’images linéaires ont permis de réaliser des applications :

  • de comptage et séparation optique par barrière de cellules,
  • de comptage et de classification par laser.

 
 © copyright Altaïr Vision    ::    Mentions légales    ::    Réalisation : Avansia